Home / Filmographie / Tremblements lointains

Tremblements lointains

filmtrbcover

Tragique. Pas dramatique

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

Un film écrit et réalisé par Manuel Poutte (LM-2008)
avec Amélie Daure, Pape S’yn Diaye, Daniel Duval, Jean François Stévenin

Tremblements lointains .be

Réaliser la musique du film de Manuel Poutte aura été pour moi une chance formidable et une torture d'un genre particulièrement original. Le mixage d'Anton est encore chaud, je rencontre donc ce grand échalas, compilation vivante du Dr House et de Pierre Richard qui me parle de son film et m'évoque d'emblée son objectif.
"Une musique tragique mais pas dramatique
."
Tout un programme. Ma culture cinématographique ne dépassant qu'exceptionnellement le niveau de la flûte à six schtroumpfs, je sens que je vais souffrir !
Aussitôt dit, aussitôt fait. Je souffre, donc. A peine rassuré d'avoir remporté l'appel à candidatures où de grands noms côtoyaient ma ridicule référence, je me lance à la poursuite des idées qui auraient lieu de plaire au patron qui depuis, soulagé d'avoir refilé la patate chaude de son projet, s'est enfui aux états-unis pour tourner son film suivant. Superbe galère en perspective. Au secours ! J'envoie des dizaines de démos. Nada, rien ne va. Manu a beau m'expliquer, son univers reste totalement opaque à mes sens. Progressivement, imperceptiblement, je me plonge dans une déprime colossale. Avoir été choisi pour composer une musique et ne pas arriver à répondre aux attentes est une détresse peu enviable en vérité. Aujourd'hui, force est d'admettre qu'il s'agit là de notre "marque de fabrique". Entre Manu et moi, rien n'est jamais simple et les projets n'aboutissent qu'au terme d'un long et douloureux voyage. Quelques semaines après la première, c'est aussi devenu une tradition, Manu m'appelle et me remercie pour tout le sang versé. Et moi je retrouve le sommeil.

Quand les malheurs se répètent comme ça, c’est qu’on est pris ! Pour combattre son envoûtement, Bandiougou un jeune sénégalais entraîne Marie, Boris et Jean Favret, 3 occidentaux perdus au fin fond de l’Afrique, au plus profond de leurs fêlures, aux prises avec leurs démons intérieurs les plus obscurs.

"Manuel Poutte manie aussi bien la fiction que le documentaire. Il choisit le genre de film le mieux adapté à son propos, mais son travail est toujours hanté par les mêmes questions fondamentales : qu’est-ce qui fait que l’homme est un homme, et quelle est sa place au sein d’un univers de plus en plus rationaliste, de plus en plus aseptisé, bref de moins en moins humain ? Cette fois, c’est en Afrique qu’il a choisi de poser sa caméra. Il la connaissait déjà pour y avoir erré à la rencontre de gens et de cultures très différentes, mais il n’y avait jamais encore exercé son activité de réalisateur. L'Afrique, il la sent marquée par une spiritualité profondément différente de nos conceptions occidentales. Pourtant, il lui faut, bon gré mal gré, composer avec nos cultures européennes, au danger d'y perdre son âme. Dans son documentaire Welcome to Paradise (voir critique dans ce numéro), il nous fait vivre cette perte de manière particulièrement poignante. Dans le long métrage de fiction Les tremblements lointains, il explore un rapport au sacré qui le fascine par sa magie. Un regard animiste, chargé de symboles, porté sur le monde par des cultures encore très en phase avec les forces de la nature. Et en filigrane des deux films, l’idée de la soi-disant supériorité de notre culture occidentale. Une idée posée en axiome incontestable par certains, mais que Manuel Poutte, qui a horreur des évidences imposées, remet à plat de fort plaisante façon."  (Marceau Verhaeghe)

perso menus bio contact

philaiePhilmarie (musicien, réalisateur artistique) Bienvenue sur mon site !

fichier-pdf-download

 

Les origines

Né à Bruxelles en 1970, d'origine basque, Philmarie intègre la chorale du collège St Pierre à l'âge de six ans pour de nombreux concerts en Europe et en Amérique du Nord.

L'évasion

Après quatre ans passés dans les chœurs de l'Opéra National de la Monnaie, fasciné par la noirceur de Wozzeck et la new-wave de Simple Minds, il tourne le dos au classique et entame sa conversion au rock.

Les médailles

A 25 ans, il remporte simultanément le premier prix de la Biennale de la chanson française et le prix Sabam du Verdur Rock Festival. A ce jour, Philmarie à enregistré 4 albums.

Aujourd'hui

Depuis 2005, Philmarie a créé le studio La Rivière où il poursuit ses activités comme réalisateur artistique pour de nombreux projets ainsi qu'en création publicitaire et musiques de films.

 Pour me contacter, n'hésitez pas à m'envoyer un mail à philmarie@gmail.com. Je ne dois pas être très loin !

Management : Olivier Mees - Assistante : Delphine Romanus - tel:+32(2).289.10.60 (info@omnivore.be)